Formation Montessori : Mise en place de la pédagogie Montessori

L’éducation des enfants a toujours été une problématique de tous les temps. Chaque parent a envie de voir son enfant grandir physiquement, intellectuellement et socialement afin de devenir un adulte autonome et responsable. Cela ne semble pas être une mission des plus simples. Ainsi, au fil des années, plusieurs pédagogues ont développé des méthodes, des théories aussi brillantes et innovantes les unes que les autres.

En effet, la méthode Montessori retient particulièrement l’attention puisqu’elle est encore d’actualité et pèse de tout son mérite par les résultats satisfaisants qu’elle garantit. En quoi consiste-t-elle et comment l’utilise-t-on ? Découvrez ici l’essentiel à savoir sur cette méthode !

Qu’est-ce que la méthode Montessori  ?

La pédagogie Montessori est une méthode d’éducation alternative basée sur la confiance en soi, l’autonomie, les expérimentations et l’apprentissage en douceur. Elle a été développée par Maria Montessori, l’une des premières femmes médecins et pédagogue en Italie.

En effet, madame Montessori a observé attentivement et longuement des enfants dans leur environnement naturel. Elle a ensuite aménagé l’espace en proposant diverses activités à ces enfants dans le but de les aider dans leur développement. Elle se rend compte assez rapidement que les enfants sont plus concentrés et ont un meilleur contrôle d’eux même.

Ainsi appliquée aux enfants de toutes cultures, Maria Montessori en arrive à la conclusion que tous les enfants sont pourvus de capacités universelles pour acquérir des connaissances. Même les plus défavorisés. Et pour bien la reprendre : « Aide-moi à faire seul ».

L’application de la méthode Montessori nécessite la mise à disposition de certains équipements comme la tour d’observation Montessori, le matériel mathématique, le matériel géographique, le matériel de musique, etc.

Comment l’utiliser  ?

La pédagogie Montessori a pour but de favoriser l’éveil, les sens, l’ouverture au monde et le développement de l’enfant. Toutefois, elle met un point d’honneur sur le respect de son rythme d’apprentissage et ses centres d’intérêt.

La méthode s’applique généralement aux enfants de 3 à 12 ans. Le programme repose essentiellement sur la proposition d’activités d’un domaine facilement identifiable à l’enfant. Cela peut être la vie pratique, le développement sensoriel, les mathématiques, le langage, les sciences, l’histoire et la géographie, la musique et l’art.

L’enfant, avec une tour Montessori pliable ou non, est libre de choisir lui-même ses activités. Cependant, il doit être guidé par l’éducateur ou l’éducatrice Monte-Sorien, dont le rôle n’est pas d’enseigner un savoir, mais de guider l’enfant dans son apprentissage. Aussi, il est de son ressort d’inciter les enfants à s’intéresser à tous les domaines, à multiplier les nouveautés et l’envie de découvrir.

Quels sont ses avantages  ?

meuble dapprentissage Montessori

La pédagogie alternative proposée par Montessori met l’enfant au cœur des apprentissages. Elle le rend autonome et libre de ses mouvements. L’enfant devient acteur de son propre développement cognitif. Cela lui permet une entrée différente dans le savoir par des voies de contournement souvent ludiques. Cette méthode plus parlante pour l’élève en difficulté lui propose de donner un véritable sens à ses apprentissages. Elle s’adapte alors parfaitement aux élèves qui sont en échec dans le système scolaire classique. Plusieurs parents d’enfants dyslexiques, dysorthographiques, et dyscalculiques témoignent des progrès de leurs progénitures suite à l’utilisation de la pédagogie Montessori.

Par ailleurs, ces enfants en retard scolaires ont très souvent perdu confiance en eux. L’éducateur qui est un adulte bienveillant sait les revaloriser ce qui améliore considérablement leur estime d’eux-mêmes.

Quels sont ses principes ?

La méthode Montessori se base sur plusieurs principes.

La liberté

C’est une notion fondamentale de la pédagogie Montessori. En classe, les enfants sont libres de choisir l’activité qu’ils souhaitent faire parmi celles qui leur sont proposées. Il faut juste qu’ils aient déjà « vu » cette activité avec l’éducateur. Ils peuvent y passer autant de temps qu’ils veulent. Ils ont aussi le droit de parler sans crier et de se déplacer comme ils l’entendent dans la classe, tant que l’ambiance de travail est respectée.

L’autodiscipline

Elle va de pair avec la notion de liberté et s’applique tout autant pour l’attitude que pour les corrections. Plutôt que d’attendre passivement les corrections d’un tiers, l’enfant est invité à repérer lui-même ses erreurs. D’autant que, selon la méthode Montessori, il tente seulement d’avoir raison, ou de trouver la bonne réponse. Il faut s’exercer à faire mieux, de se perfectionner dans l’activité. Ainsi, l’éducateur doit trouver le matériel nécessaire et les consignes appropriées pour aider l’enfant à aller plus loin.

L’action en périphérie

Selon Maria Montessori, il est plus profitable d’agir sur son environnement plutôt que sur l’enfant lui-même. L’action de l’éducateur ou l’environnement qu’il met en place détermine certaines actions de l’enfant. En pratique, il s’agit par exemple de parler moins fort pour l’inciter à en faire autant, plutôt que de lui ordonner de le faire. Ou encore, de mettre à sa portée un meuble à chaussures et à chaussons, plutôt que de lui demander d’aller les ranger ou les chercher dans un placard.

Le respect du rythme de l’enfant

Que l’enfant soit rapide ou lent, l’essentiel est qu’il soit concentré. La pédagogie Montessori met l’accent sur le respect du rythme de chaque enfant, et préconise de ne pas mettre d’étiquettes aux enfants (« tu es lent, tu es rapide »), au risque de l’enfermer dans ce qualificatif. Et Maria Montessori ajoute que le rythme de chacun peut varier en fonction des moments de la journée, de l’activité, des différentes périodes de son développement, et que les apprentissages des enfants se font par à-coups.

L’apprentissage par l’expérience

apprentissage geometric Montessori

On ne peut transmettre ce qui est abstrait. Tel est le postulat à partir duquel se base la réflexion Monte-Sorienne. Pour s’approprier les concepts, l’enfant doit manipuler, de façon tangible et concrète, avec ses cinq sens. Là encore, cela passe par l’utilisation de matériel adapté. Il s’agit par exemple, pour expérimenter l’unité, la dizaine, la centaine, etc. d’utiliser des perles par exemple. Les enfants peuvent les soupeser, les comparer, et intégrer, par la vue et le toucher, leurs différences ou leurs proportionnalités.

L’activité individuelle

Même si quelques activités sont présentées en petits groupes, la plupart se font plutôt en individuel. Cela permet à l’enfant de s’approprier des concepts de façon personnelle.

Peut-on utiliser la méthode Montessori chez soi  ?

Ce n’est pas seulement à l’école que la méthode Monte-Sorienne est utilisable. Chaque parent étant d’abord un éducateur peut mettre en pratique quelques stratégies et astuces pour faire apprendre son enfant.

Pour la pratique, vous devez d’abord penser à une chambre. La chambre doit être en réalité aménagée en disposant les étagères à la taille de l’enfant pour qu’il puisse avoir à porter de main, les objets dont il a besoin. De même, vous devez éviter de mettre les barreaux au niveau du lit pour qu’il soit libre de ses mouvements. En outre, placez un miroir dans la chambre pour qu’il puisse s’observer et apprendre à connaitre son corps.

« L’intelligence vient par la main » dit Maria Montessori. Dans l’application de la méthode, vous devez associer l’enfant à la vie sociale de la maison. Pour augmenter la motricité de l’enfant, on peut lui demander de faire de petites tâches à la cuisine ou ailleurs dans la maison. À force, il sera plus habile de ses doigts et sera moins maladroit.

Par ailleurs, vous devez lui apprendre le plaisir de prendre soin de lui dans l’application de la méthode. Ainsi, aménagez convenablement la salle de bain pour qu’il puisse avoir accès à tout ce dont il a besoin pour le bain ou le brossage des dents. Progressivement, vous n’aurez plus besoin de le supplier, de négocier ou de crier. Ces petites astuces s’imprègnent dans sa vie de tous les jours et complèteront aisément le travail de l’enseignant en classe.

Que peut-on apprendre grâce à la méthode Montessori  ?

tour d'apprentissage montessori

Selon la pédagogie Montessori, l’enfant est un individu qui progresse physiquement et psychiquement. La méthode propose donc deux modules pour deux différents niveaux. Entre 3 et 6 ans, il prend conscience de sa personnalité et de son environnement. Grâce à son esprit « absorbant », il est curieux de tout et cherche à explorer le monde grâce à ses sens. On retrouve ainsi dans le premier module les notions de :

  • vie pratique — Aide à l’autonomie, motricité de la main,
  • développement sensoriel,
  • formes et volumes par le toucher,
  • apprentissage du langage, etc.

Au second niveau de la formation par contre, on a les modules suivants :

  • les mathématiques,
  • le développement du langage,
  • la géographie,
  • les sciences.

À l’issue de la mise en œuvre des contenus de ces formations, l’enfant acquiert les bases de la vie en société. Il sait calculer, parler, apprendre le fonctionnement des règles de la nature. Il cultive aussi sa perspicacité, son esprit logique et sa capacité d’initiative. Il agit seul et a confiance en lui-même. Il est prêt pour apprendre à un ami.

La Foire aux Questions

La pédagogie Montessori est une méthode alternative qui vise à autonomiser l’enfant et à le mettre au cœur de son propre apprentissage. Selon Maria Montessori, « l’enfant n’est pas un vase que l’on remplit, mais une source qu’il faut laisser jaillir. » Ainsi, les formations Montessori proposées en cours à distance ou en présentiel permettent d’outiller efficacement toutes les personnes qui travaillent avec les âmes innocentes. Si cette pédagogie a résisté autant au temps, c’est qu’elle est efficace.

Heureux papa de deux bouts de choux, j'apporte beaucoup d'intérêt à leur développement et leur éducation. Leur épanouissement est notre priorité, c'est pourquoi on s'est naturellement orienté vers la pédagogie Montessori. La tour d’observation Montessori répond parfaitement aux fondements de cette méthode : motricité, réflexes et réflexion ; et les enfants l’adorent ! J'ai créé ce modeste blog pour partager mon enthousiasme, mon retour d'expérience et des conseils pratiques pour les jeunes parents. Merci pour votre intérêt et bonne lecture !

Tour Montessori